Les importations de minerais et métaux

La France métropolitaine doit importer la grande majorité des métaux qu'elle consomme puisqu'elle n'en extrait plus de son sous-sol, et que ce qu'elle pourrait récupérer par recyclage est largement insuffisant pour satisfaire la demande intérieure. La France consomme ainsi des matières premières minérales extraites de sous-sols pour son industrie, la construction (BTP) et pour chaque citoyen, consommateur ou utilisateur de biens manufacturés et de logements.
On distingue généralement, parmi les matières premières minérales extraites du sous-sol, les matériaux de construction (granulats, sable, pierres de taille, calcaire, gypse, argiles), les minéraux industriels, les minerais métalliques et les substances minérales énergétiques (charbon, pétrole, gaz).
 
La France se doit donc d’importer, d'une part, des matières premières métalliques et des métaux sous forme relativement brute (quelques minerais et concentrés, mais surtout des métaux bruts plus moins affinés, composés chimiques de métaux, métaux sous forme semi-finie) pour alimenter son industrie manufacturière. D’autre part, l’Hexagone importe également des quantités de métaux sous une forme déjà intégrée dans les biens manufacturés qu'elle importe. 
 
La localisation de ces gisements métalliques est dictée par la géologie et la Nature. Ils sont situés de manière indépendante des centres de consommation et peuvent se trouver dans des pays qui en consomment peu, et à l'inverse des pays ou régions fortement consommateurs peuvent être dépourvus de gisements de tel ou tel métal.
Nous comprenons donc que les entreprises importatrices françaises sont soumises à une exigence de se fournir à l’étranger.
 
À cet effet, les statistiques du commerce international soulignent que la France traite en majeure partie avec les pays d’Amérique du Sud (Bolivie, Pérou, Brésil, Costa Rica, Venezuela) mais également d’Australie, des États-Unis, du Mexique et de la Turquie. Pour des raisons évidentes de consommation intérieure, les fournisseurs de ces pays-là exigent principalement d’être réglés en devises locales et nationales (Réaux brésiliens, Pesos mexicains) ou internationales (Dollars américains).
 
C’est dans ce cadre que RationalFX, établissement de paiements internationaux spécialisé dans l’accompagnement des entreprises importatrices et exportatrices françaises, est à-même de jouer un rôle primordial au sein de votre activité.
En proposant les meilleurs taux de change combinés à une politique tarifaire compétitive, nous pouvons vous faire bénéficier d’économies significatives et d’une meilleure gestion de vos marges commerciales. Notre statut reconnu d’opérateur de marché a été bâti par un effort de compréhension permanente de vos besoins, et nous permet de nous engager à régler vos fournisseurs et bénéficiaires dans les plus brefs délais, et ce dans toutes les devises étrangères que vous souhaitez.
 
Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter directement la salle des marchés basée à Londres au 03 59 36 04 50 et à visiter notre site sur www.rationalfx.fr