31/05/2017 - L'annonce de la Grece renforce l'euro

EUR

Les différents chiffres attendus hier étaient de mauvais augure pour l’euro, autant sur les indices des prix à l’importation allemands que sur les dépenses de consommation des ménages en France.

Pourtant en milieu de journée le ministre grec des finances a démenti une information qui était parue dans un journal allemand selon laquelle la Grèce pourrait décider de refuser l'octroi d'une nouvelle tranche d'aide si cela ne s'accompagnait pas d'un allègement de sa dette, ce qui a permis un regain léger de l’euro face à ses principales devises de contrepartie.

GBP

Les élections se rapprochant à grands pas, les mouvements envers la livre sterling restent relativement timides tandis que l’opinion accuse Theresa May de faire peur à son électorat quant aux risques qui pourraient subvenir si M. Corbyn était élu.

En effet, Madame May fait reproche à ce dernier de ne pas pouvoir être en mesure de négocier avec les membres de la BCE pour assurer les meilleures dispositions de sortie de l’UE pour le Royaume-Uni. 

USD

Hier, le rapport sur la confiance des consommateurs aux Etats-Unis a été publié. L'indice de confiance de l'organisation patronale a reculé malgré une consommation des ménages qui repart.

Le dollar a accentué ses pertes après la publication de ce rapport, passant brièvement en dessous des seuils du début de la semaine.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

08:20 Discours de Cœuré,  membre de la BCE   

11:00 IPC (Annuel) (Mai) EURO

14:00 Discours de Kaplan, membre du FOMC 

14 :30 Discours de Lautenschläger, membre de la BCE