21/07/2017 - Une politique monétaire européenne inchangée

EUR

Sur les marchés, ce jeudi débute timidement. Toute la matinée, les investisseurs ont été dans l’attente de la réunion programmée par la Banque Centrale Européenne. 

À son issu, malgré le discours prudent de Mario Draghi, cela n’a pas suffi à faire retomber l’euro face aux autres devises. Bien au contraire, cela a provoqué une accélération haussière importante et rapide de la monnaie unique.
 
Si le Président de la BCE réaffirme que la croissance est robuste, l’inflation sous-jacente est trop basse pour mettre fin à la politique de rachat d’actifs. 

GBP

Du côté de la livre sterling, malgré les bons indicateurs relatifs aux ventes au détail principales annuels comme mensuels, la monnaie n’a cessé de se déprécier face à l’euro comme aux autres devises. 

Cette journée était également marquée par les premiers comptes rendus sur les négociations du Brexit. Ces derniers font apparaitre que les deux points principaux de désaccords entre les deux partis (la question des ressortissants et de la facture britannique à l’Union) n’est pas de nature à conduire à des accords rapides. 

USD

Le billet vert continue de perdre de la valeur suite à l’échec de la réforme « Obamacare » voulu par l’administration Trump. 

Cet évènement politique contrarie fortement l’ambitieuse réforme fiscale promise et jugée comme indispensable à l’économie américaine. 

La perspective que d’autres banques centrales envisagent elles aussi un resserrement de leur politique économique n’est également pas de bonne augure pour l’attractivité du dollar. 

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

10:30 Emprunt net du secteur public (juin)
21:30 Positions nettes spéculatives sur la GBP
21:30 Positions nettes spéculatives sur l’EUR