06/07/2017 - LA PUBLICATION ATTENDUE DES CHIFFRES DE L’EMPLOI AMERICAIN

EUR

Ce mercredi, l’euro a légèrement reculé après que Benoit Cœuré, membre du Conseil d’Administration de la Banque Centrale Européenne, ait indiqué que le changement de politique n’avait pas été discuté. Ceci atténue donc les propos tenus la semaine dernière par Mario Draghi, et qui avaient alimenté les prévisions d’une future hausse des taux.
 
Aussi, la croissance du secteur privé de la zone euro a légèrement ralenti en juin, ne l'empêchant cependant pas d'enregistrer sa meilleure performance en plus de six ans.

GBP

Ce mercredi, il n’y a eu que très peu d’indicateurs économiques anglais. En effet, l’indice PMI est tombé à 53.4, soit un plus bas de quatre mois, contre 53.8 en mai et 53.5 annoncé en version préliminaire. Ces chiffres pourraient cependant décevoir les membres de la Banque d’Angleterre (BoE) partisans d’une hausse des taux d’intérêt. 

Selon l’étude de IHS Markit, le moral des entrepreneurs est tombé à son plus bas niveau depuis juillet 2016, après un vote en faveur du Brexit.

Certains responsables de la BoE estiment que le ralentissement de la consommation devrait être compensé par la hausse des exportations.

Nous sommes donc dans l’attente des chiffres de production manufacturière et industrielle ainsi que des chiffres de la balance commerciale en fin de semaine.

USD

Après la journée fériée aux Etats-Unis, et malgré les mauvais chiffres des commandes à l’industrie, le billet vert est venu se renforcer ce mardi face à ses principales contreparties. 

En effet, les investisseurs commencent à se positionner sur le marché en prévision des chiffres de créations d’emplois non agricole qui tomberont demain. 

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

13:30 BCE: Publication du compte-rendu de réunion de politique monétaire
14:15 Créations d’emplois non agricoles ADP (Etats-Unis)
16:00 Indice PMI non manufacturier de l’ISM (Etats-Unis)
17:00 Stocks de pétrole brut (Etats-Unis)