01/06/2017 - STABILISATION AVANT LES ÉCHÉANCES DE FIN DE SEMAINE

EUR

Ce mercredi, le membre de la Banque Centrale Européenne Benoît Cœuré a confirmé la nécessité pour les autorités grecques de continuer à s’impliquer en vue de réduire progressivement le montant de la dette. À moyen-terme,  la prochaine réunion de l’Eurogroupe prévue le 15 juin sera donc décisive quant à un futur accord européen majeur à ce propos. 

Côté indicateurs économiques, les indices des prix à la consommation sont tombés à 1.4% pour ce mois de mai, en-dessous des prévisions d’une hausse de 1.5%.
La monnaie unique a ainsi poursuivi son évolution graduelle mais limitée face à ses principales contreparties. 

GBP

Hier, les prêts aux particuliers en Grande-Bretagne ont décliné de 0.4 milliards de livres sterlings par rapport au mois précédent.

Aussi, la devise britannique a principalement été affectée par un sondage montrant que la première ministre Theresa May pourrait perdre 20 des 330 sièges détenus au Parlement, resserrant donc davantage la course électorale.
Cette conjoncture duale a donc joué en faveur d’une légère dépréciation de la livre sterling face aux devises majeures.

USD

Aujourd’hui, les opérateurs de marché scruteront les créations d’emplois non agricoles (ADP) en quête d’indices sur la santé du marché de l’emploi américain.

Cet indicateur pourrait en effet procurer davantage d’informations sur une potentielle hausse des taux par la réserve fédérale en juin, hypothèse que la membre du FOMC Lael Brainard semblait cependant démentir en début de semaine en raison d’une inflation décevante.

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA JOURNÉE

08:55 PMI manufacturier (Allemagne)

09:30 PMI manufacturier (Royaume-Uni)

13:00 Discours de Powell (FOMC / États-Unis)

13:15 Créations d’emplois non agricoles ADP (États-Unis)

14:50 Discours de Lautenschläger (BCE / Zone Euro)